Défauts … rien que des faux

Il y a des mots que je ne comprends pas, que je n’entends pas, du moins pas de la façon qu’on les utilise …

Comme le mot défaut, j’entends souvent : il est comme ça ou c’est son caractère, sa nature, c’est son défaut … comme si c’était écrit, figé, comme si il n’y avait rien à faire à cela … Pour moi c’est juste un faux, un des faux, pas le vrai nous-mêmes. Quelque chose qui se dit, l’expression d’un mystère non résolu, une clé, la clé qui permet d’ouvrir une porte … et voir ce qu’il y a derrière. Un des faux qui s’exprimera tant qu’une vérité n’aura pas été entendue. C’est pour moi, une formidable chance de comprendre quelque chose et donc de devenir plus libre …

Un des faux là, pour nous aider à savoir qui on est au plus profond de nous et nous révéler à nous-mêmes.

Le mot changer me semble inversé dans son sens, de la manière qu’on l’utilise : que veut dire changer ? je veux dire : est-ce changer que de revenir à soi ?

J’ai du mal à comprendre le bien et le mal aussi, pour moi, il n’y en a pas. Plutôt il y a : ce qui fait du bien (ou bien être) puis ce qui fait du mal (ou mal être). Je n’entends rien d’autre que cela.

J’entends certains mots ou pensées comme simplistes, dont le raisonnement n’a, selon moi, pas été poussé assez loin … comme un arrêt sur le chemin …

un arrêt sur le chemin  devenir plus libre


Dans la confiance et la curiosité,
je vous propose de vous donner les clés pour vous aider à dépasser un blocage

Découvrez mes soins